Recherche
Romana Українська Magyar Français English
Romana Українська Magyar Français English
Romana Українська Magyar Français English
Baia Mare
-2°C
Uzhgorod
-4°C
Ivano Frankivsk
11°C

Ivano Frankivsk

« Visitez la région Pré Carpatique, de gentilles gens vous accueilleront… » Ce sont les vers de la célèbre chanson ukrainienne « Visitez la région Pré Carpatique ». Ainsi accueilleront-ils l’étonnante histoire et les paysages majestueux.
Le contré carpatique est vraiment mystique, contré plein de mystère créé par Dieu. C’est l’endroit où l’histoire de l’Ancien Etat Ukrainien s’achève et une nouvelle histoire trouve ses sources au début du dernier siècle, dans la volonté du peuple de reconstruire le pays.
Vous remarquerez les traits spécifiques des habitants de la région qui est représentée par de différentes caractéristiques de la nation ukrainienne : Hutsul, Boykos, Lemki, Pokutyani et le peuple Oppillya. Ce très intéressant de savoir que notre pays fait partie de la région historique Halychyna. Ce nom est hérité de l’ancienne capitale Halych. Un autre nom bine connu de la région est Pré Carpatique, grâce aux Montagne Carpates qui s’étendent vers l’ouest.
La région est superbe, un vrai paradis de la nature, avec des montagnes, des collines, des forêts, des taillis, des pleines couvertes de steppe, des prairies verts qui enchantent l’œil du visiteur. Dans les forêts vivent l’élan sauvage, le cerf, l’ours, le loup, le sanglier, le renard et le lapin, aussi que de rares oiseaux, même le vautour impérial. Des affluents des rivières Prut, Dnister, Cheremosh, Limnytsya et Bystritsa ont façonné tout le contré des Carpates.
Beaucoup d’énergie, efforts, sang et peine ont été consommé dans l’histoire de cette terre. Les celtes y ont laissé leurs secrets qui sont encore sur le point d’être découverts par les archéologues. L’on y a fait des découvertes archéologiques qui datent de l’époque des Romans. Les premières attestations documentaires ont été faites dans le XIXème siècle, quand les tribus slaves des Croates Blancs, Dulibisi et Tivertsi y ont habité. Quelques sources historiques dévoilent que Halych a été mentionné pour la première fois en 246 après Jésus Christ, dans la chronique d’Iordan. Officiellement, l’on a célébré le 1100ème anniversaire de l’ancien Halych. A quelques kilomètres du village de Krylos, la capitale antique du principauté de Halych, étaient situés plus tard les principautés de Halych et Volyn. A nos jours, le parc historique architectural « Le Halych Antique » y est situé. Les origines de l’Ancienne Russie y ont été formées. Ses figures célèbres – le prince Volodymyr, son fils Yaroslav Osmomysl et sa fille Yaroslavna (en pleurant en Putivel sur le mur de la ville) – sont glorifiées dans le chronique de l’époque, «Un mot sur le bataillon d’Ihor ». Yaroslav Osmomysl a bâti à Halych l’Eglise du Saint Pantelimon et la Cathédrale de la Dormition de la Mère de Dieu. L’église et la fondation de la cathédrale peuvent être contemplées par les touristes sur la colline Krylos. Un monument dédié à Danylo Halytskiy a été récemment élevé à Halych. Celui-ci a été le premier roi de l’Ukraine couronné par le Souverain Pontife.
En allant de Lviv vers Ivano-Frankivsk, les voyageurs traversent la vieille ville de Rohatyn (XIIème siècle), associée au nom de la fameuse Roxolana qui y a habité pendant le XVIème siècle et est devenue, plus tard, la femme d’un sultan turque Suleyman le Merveilleux. Elle a eu une importante influence sur la politique turque de l’époque. Les gens qui l’ont apprécié ont élevé un monument qui lui est dédié au centre de la ville de Rohatyn. A quelques kilomètres de la ville, il y a un village qui s’appelle Cherche où se trouve une station de traitement par boue et aux sources riches en minéraux. Beaucoup de personnalités publiques et culturelles ont eu une liaison avec le contré de Rohatyn : I. Ohonskiy, A. Krushelnytskiy, D. Lukyanovych, l’ historien I. Krypyakevych, l’artiste Y. Pankovych et d’autres. Les ancêtres de la lauréate de l’Eurovision, Ruslana Lyzhychko, sont de Rohatyn.
En laissant les villes de Rohatyn et de Halych derrière, vous arrivez au centre régional – la ville de Ivano-Frankvisk, fondée en 1662 par le grand propriétaire foncier Andriy Pototskyy. Chaque année ; on fête La Journée de la Ville le 7 mai. Au début du XIXème siècle, la femme du hetman ukrainien Pylyp Orlyk a habité à Ivano-Frankivsk. Leur fils, le maréchal français Hryhoryy Orlyk (l’aéroport de Paris Orly porte son nom) visitait souvent la ville.
La deuxième grande ville de la région est Kolomiya. Sa première attestation documentaire date du 1240. Kolomiya est situé sur la rivière Prut qui se verse dans le Danube. Elle est riche en musées beaux et uniques. Vous y trouvez le musée Pysanka – unique au monde, aux œufs décorés de Pâques qui montre les traditions bien gardées des temps pré-créthiens. Le musée Hutsul et Pokuttya d’Arts Folkloriques présente plus de 20 000 œuvres d’art – couvertures en laine (lizhnyky), gravure en bois, sculpture, broderies, ornements métalliques et en cuir, de la céramique, pièces d’art sacrée et d’ethnographie. La ville de Kolomiya a une très renommée école (pour les enfants doués). Parmi les anciens élèves de l’école on compte beaucoup d’écrivains et de poètes célèbres : V. Stefanyk, M Cheremshyna, L. Martovich, M. Irchan, P. Kozlanyuk, D. Pavlychko et R. Ivanchuk. Pas loin de Kolomiya, dans le village de Pechenizhyn, il est né le fameux Oleksa Dovbush – un Robin Hood de l’Ukraine (XVIIIème siècle). Un monument de l’héro a été érigé dans la proximité du village. De Kolmiya, les chemins mènent vers les montagnes Carpates. Vous serez captivés par la magnifique beauté des montagnes – les sommets féeriques, le coloris, les crêtes et les vallées verdies, trompés dans le brouillard bleuâtre. Plus vous êtes proche de Kosiv, plus les monts Carpates sont beaux, ces monts toujours verts, avec des saulaies et des prairies (polonya) qui attirent les voyageurs de tout le monde. Il est si plaisant de respirer l’air de la montagne, pur et qui sent les aiguilles de sapin.
Kosiv est le centre folklorique hutsul. Les familles des sculpteurs Shkriblyaks, Korpanyuks et d’autres y réalisent de beaux souvenirs, vraies œuvres d’art. Leurs intéressants produits ont été exposés dès le début du dernier siècle dans des nombreuses capitales de l’Europe. Dans ce pittoresque village montagneux, a été tué Kosmach, le héro national du contré Hutsul, Oleksa Dovbush. A nos jours, dans le village il y a un musée Dovbush, aménagé dans une maison en bois du style hutsul, datant de son époque. Le fameux poète ukrainien (prisonnier des camps soviétiques), Taras Melnychuk, y est né et, il y a quelques ans, il a été enterré dans le village d’Utoropy, dans le district de Kosiv.
Le chemin continue à monter vers le défilé. De là, vous pouvez admirer le paysage de Verkhovyna – le cœur du contré de Hutsul. Le défilé Chyvchyn crée une frontière entre Ukraine et Roumanie. Quelques kilomètres avant la ville de Verkhovyna se trouve le village de Kryvorivnya, nommée l’Athènes de l’Ukraine, car plusieurs écrivains connus, poètes et hommes politiques y ont vécu : Lesya Ukrainka, V. Stefanyk, M. Kotsyubynskyy (il y a écrit l’importante nouvelle « L’ombre des ancêtres »), M. Hrushevskiy et d’autres. Vous pouvez en apprendre plus si vous visitez les musées d’Ivan Franko et de M. Hrushevskiy, la vieille église en bois du XVIIIème siècle, Khata-hrazhda (forteresse hutsul en bois) et les autres attractions du village. Dans le village de Krasnoillya, Hnat Khotkevych (l’auteur de “Kamyana Dusha”) a créé le Théâtre Populaire Hutsul. Les eaux minérales de la région ont des propriétés curatrices - “Burkut” si “Verkhovynska” – et elles ont toujours été connues non seulement en Ukraine, mais dans tout l’Europe.
Sur le chemin de retour vers Ivano-Frankvisk, vous passerez par des paysages montagneux pittoresques, plein d’inspiration divine et vous arriverez à Vorokhta, le centre de ski. Beaucoup de compétitions nationales et internationales sont organisées sur les pistes de Vorokhta, une station d’hiver. Il est difficile de trouver d’autres sites pareils à ceux se trouvant sur le chemin de Vorokhta vers Yaremche – d’un côté les murs des monts débordent sur la route et, de l’autre, l’effervescente rivière Prut qui coule vers le bout du défilé. Yaremche est la perle des Carpates. Cette région est parfois appelée la Suisse des Carpates. Les montagnes entourent cette ville-station comme un bébé dans son berceau. Elle a une grande notoriété parmi les ukrainiens et à l’étranger aussi. Vous pouvez y voir la Cave et la Rocher Dovbush, le Musée Partisan, le Monument Rudnyev et d’autres objectifs touristiques. Pendant le dernier an, des nombreux hôtels et centres touristiques y on apparus. Dans la proximité de la magnifique et tumultueuse cascade de Yaremche se trouve le plus grand bazar d’art et de métiers de la région. En rebroussant le chemin vers Ivano-Frankivsk, vous passez par Nadvirna. Pas loin d’ici, se trouve la forteresse Pniv du XVIIème siècle. Elle est l’une de plus inhabituelles forteresses qui peuvent êtres trouvées dans les Pré Carpates. En venant vers Ivano-Frankivsk, vous passez par le département Bohorodchany de Boykivschyna (le contré de Boyky). Dans sa proximité, vous pouvez visiter le Monastère l’Exaltation de la Sainte Croix (Manyavskiy Skyt), bâti pendant le XVIIème siècle dans le village de Manyava par Yov Knyahynytskiy et Ivan Vyshenskiy. Tout près de l’ermitage se trouve la Pierre Bénie, avec l’eau guérisseuse et, un peu plus loin, la cascade de 18 mètres en hauteur, Manyava, qui représente un morceau divine de la nature primitive, non anthropique. Un autre paradis de la nature vierge et de l’air frais, vous pouvez le trouvez à côté de Huta, village qui appartient au département de Bohorodchany. Au centre de la ville de Bohorodchany se trouve l’héritage architectural de la région – L’Eglise Dominicaine Catholique, construite en 1762 et la belle Eglise Gréco Catholique qui a été employé plus de 40 ans comme marché pendant l’époque soviétique. Dans le voisinage du village de Starunya, il y a un volcan à boue unique. Pas loin de cet endroit, l’on a découvert en 1907 un mammouth et un rhinocéros laineux. A présent, ils sont exposés dans les Musées Krakiv et Lviv.
La ville de Dolyna est le cœur du contré de Boyky. Le musée de Boyky y a été récemment ouvert. Les départements de Dolyna et Rozhnyativ représentent une autre zone montagneuse de la région Ivano-Frankisvk qui se développe pour le tourisme. A quelques kilomètres de Bolekhiv, il y a « un œuvre d’art de la nature » sans égal, les bien connues « Rochers de Dovbush ». A Lolyn a habité le premier amour d’Ivan Franko, Olha Rozhkevych, qu’il visitait souvent, dans ce village montagneux.

Le village de Nebyliv du département de Rozhnyativ est renommé pour la faite que son citoyen, Ivan Pylypiv, est parti en 1891 pour Canada pour trouver sa fortune et ainsi a-t-il démarré l’immigration de milliers d’habitants de Halychyna. Cette région est aussi le pays natal d’ Ivan Vahylevych – membre de “Ruska Triytsya” (La Triplette Russe).
Pas loin de Kalush, à Staryy Uhryniv – la petite région natale de Stepan Bandera – se trouve un complexe commémoratif et historique. En visitant cet endroit, vous apprendrez la vérité historique sur le mouvement de libération nationale de notre région et sur le célèbre personnage Stepan Bandera, symbole de cette lutte.
Petit à petit, vous arrivez à Pokuttya, la terre qui nous a donné le trois fameux écrivains ukrainiens Vasyl Stefanyk (le village de Rusiv), Les’ Martovych (le village de Torhovytsya) et Marko Cheremshyna (le village de Kobaky). Pokkuttya – le contré des Rivières Prut et Dnister, offre des voyages en bateau où vous pouvez pêcher ou admirer les paysages du canyon Dnister. Cette région est un endroit excellent pour les sauts (hang-gliding) et beaucoup de compétitions y sont organisées. A Horodenka il y a une petite cathédrale, unique au monde, qui date du XVIIème siècle (architecte Bernard Merytiny, qui a aussi projeté La Cathédrale du Saint Yuriy de Lviv). Dans le village de Seranfintsi se trouve l’un de plus beaux monuments de Shevchenko d’Ukraine. Lev Bachynskiy, qui a été le vice-président de la République de l’Ouest de l’Ukraine et qui est né dans ce village.
Jusqu’à ce point, nous n’avons pas mentionné le plus haut mont ukrainien, Hoverla (2061 mètres). Si vous montez sur Hoverla, vous verrez le panorama des Pré Carpates, superbe, dans toute sa splendeur. Venez ici et vous tomberez amoureux de notre beau contré et de ses accueillantes gens. Nous sommes toujours contents d’y vous accueillir.

RO-2005/017-539.01.01.15

Projet financé par la Roumanie Ukraine Vicinity Programme 2004-2006
Ce site web ne représente nécessairement la position officielle de la Commission Européenne. La responsabilité concernant la correction et la cohérence des informations présentées revient aux initiateurs du site web. Pour informations sur les autres programmes financées par l’Union Européenne en Roumanie et pour informations détaillées concernant le statut de Roumanie de membre de l’Union Européenne, on vous invite de visiter le l’adresse web du Centre d’Information de la Commission Européenne en Roumanie.
© 2008 Turism Transcarpatic. Tous droits réservés