Recherche
Romana Українська Magyar Français English
Romana Українська Magyar Français English
Romana Українська Magyar Français English
Baia Mare
22°C
Uzhgorod
22°C
Ivano Frankivsk
11°C

Zakarpatia

Transcarpatia est une région d’Ukraine avec la capitale à Ujhorod. La région a une surface de 12.800 km² et compte 1.252.300 d’habitants. Les principales ethnies sont celle ukrainienne (78,4%), celle hongrois (12,5%), celle roumaine (2,6%) et celle russe (2,5%).

De la fin du Xe siècle’ jusqu’à 1918, Transcarpatia a fait partie du royaume de l’Hongrie. Puis elle est devenue partie de Tchécoslovaque jusqu’à après la deuxième guerre mondiale lorsqu’elle fut annexée à RSS Ukrainienne, en URSS.

Dans le XIXe siècle, la région Transcarpatia a été divisée en 18 départements : V.Bereznai, Perecin, Seredne, Ujgorod, Corolevo, Teresva, Teacevo, Volove, Dovge, Hust, Svaleava, Latoriceanschii (Rosvigovo), Mezecosinschii (Cosino), Tisagatischii (Beregovo), Verhovinschii (Irsava), Velicoseveliuschii (Sevelius), Tisodolineanschii (Rahiv), Nijneveretchii (Nijnie Vorota).

Le 10 septembre 1919 ; Transcarpatia est entrée de manière officielle dans la République Tchécoslovaque et le premier gouverneur a été nommé Gheorghii Jatcovici. La ville Ujgorod est devenu le centre administratif de la région. Au temps de la République Tchécoslovaque, la Transcarpatia culturelle et architecturale s’est accomplie : dans l’année 1921 la ville Ujgorod a reçu la licence cinématographique, dans l’année 1927 a été construit l’unique école des tsiganes d’Europe. En 1929 a été construit le premier aéroport en Transcarpatia (à Ujgorod). De fait, le 29 février 1920, dans la constitution de Tchécoslovaque apparaît la dénomination de Russie Sous – carpatique. Dans les années 1920 ; en Transcarpatia s’éditaient 60 journaux, desquels 22 – en hongrois, 10 – en russe, 5 – en ivrit, 4 – en tchèque, 4 – en ukrainienne, 6 – mixtes.

Conforme à la décision de l’arbitrage de Vienne du 2 novembre 1938, une partie de Transcarpatia a été cédée à l’Hongrie. Dans l’autre partie de Transcarpatia, le 15 mars 1939 a été proclamée une nouvelle formation d’état – l4Ukraine Carpatique, avec le centre dans la ville Hust ; et le premier président est devenu Augustin Volosin. Malheuresement, cet état carpatique a existé peu de temps, parce qu’il a été occupé par l’Hongrie. En 1941 l’état hongrois où se trouvait aussi Transcarpatia, est entré dans la deuxième guerre mondiale.

La période de la libération a apporté des changements importants dans la vie de la région. En 29 juin 1945, à Moscou, a été signé le traité d’union de Transcarpatia avec RSSU.

Maintenant commence une période de développement de la région : en 18 octobre 1945 a été fondé l’Université d’état d’Ujgorod, et en 1956 a été construit la centrale hydroélectrique Tereblea-Rika (pour 130 mln kvt/s sur an), en 1956 s’est mis en marche la première locomotiv électrique de Mucacevo à Lavocine.

N août 1991 – l’Ukraine est devenu indépendante.

En Transcarpatia sont gardé beaucoup de vieux livres et des manuscrits précieux : L’évangile Royale (1401), Les psaumes de la ville Mucacevo (le XIVe siècle), L’évangile Ostrimirovo (XIVe siècle), L’évangile Moscovita (XVIe siècle), La Bible russe (XVe siècle) de Francisc Scorini, La Bible d’Ostrog (1581), de Ivan Fiodorov, des instructions pour les émissaires de Bogdan Hmelniţchii, Lexicon slavorus et l’interprétation des noms (1627 Pamva Berinda), L’évangile roumaine, La Paix de l’homme avec Dieu (1661, Inochentii Ghizeli), La Grammaire russe (1755, Mihail Lomonosov), Brève description de la fondation de Fedor Coreatovici” (Ioanichii Bazilovici), Les évangiles des apprentis de Neagoevsche, de Scotarsche (XVIe siècle), d’ Iza, de Danilovo (XVIIe siècle), Le recueil de Sochirnita (XVIIe siècle), Le recueil d’ Uglea, Le clef (XVIIe siècle), Triod Kobaletca Poleana (1561), Alexandria (sec. XVII): Ujgorod, Pistrealovo, Tasiv.




RO-2005/017-539.01.01.15

Projet financé par la Roumanie Ukraine Vicinity Programme 2004-2006
Ce site web ne représente nécessairement la position officielle de la Commission Européenne. La responsabilité concernant la correction et la cohérence des informations présentées revient aux initiateurs du site web. Pour informations sur les autres programmes financées par l’Union Européenne en Roumanie et pour informations détaillées concernant le statut de Roumanie de membre de l’Union Européenne, on vous invite de visiter le l’adresse web du Centre d’Information de la Commission Européenne en Roumanie.
© 2008 Turism Transcarpatic. Tous droits réservés